Logement: quand la préfecture sombre dans la délinquance


A peine rentrée chez moi, j’attrape mon ordinateur portable (un pc et non je ne suis pas encore passée au mac: chaque chose en son temps), pour écrire mon premier “vrai billet “. Il parait que l’on dit comme ça dans le monde des bloggeurs.Depuis Lundi, la mise en ligne de mon blog, les premiers commentaires (merci pour les encouragements), je me torture l’esprit: sur quoi écrire? La manif de demain sur l’éducation , les OGM, le logement?

Ce n’est pas politiquement correct d’écrire ça mais le texto que m’a envoyé Morgane ce matin tombait bien :

‘”Expulsion illégale d’un logement réquisitionné par Jeudi noir , rendez vous sur la place angle rue de Turenne / rue St Claude, Paris 3ème, si possible amener une tente.”

Comme l’explique le communiqué du MJS “Délogés tôt ce matin, sans avis d’expulsion, la préfecture n’a pas choisit de faire dans la dentelle. Selon la loi, seul le résultat d’un procès autorise à expulser des personnes ayant élu domicile dans un bâtiment depuis plus de cinq jours.”

jeudi noir

J’arrive au rendez vous en début d’après midi et découvre un campement improvisé sur le parvis de l’Église. L’image est assez frappante: des tentes, des meubles, une trentaine de jeunes de différentes orgas (jeudi noir, JRG, Unef, MJS),quelques élus notamment l’adjoint à la jeunesse de la vie de Paris (Bruno Julliard) derrière les grilles du parvis,encadrés par les CRS.

jeudi noir
A 19 h dans une ambiance festive et orageuse: confettis et slogans à gogos, les manifestants sont expulsés avant d’investir pour quelques minutes une agence immobilière.

Ce soir c’est finalement retour à la case départ: un logement de plus de 4000 m² vide et plus de 40 citoyens sans toit.

4 comments on “Logement: quand la préfecture sombre dans la délinquance

  1. 14 mai 2008 Lancelot

    j’ai trop honte, je ne t’ai pas reconnue …

    Répondre
  2. 18 mai 2008 alain Renaldini

    Bienvenue sur la Blogosphère socialiste…

    Amitiés socialistes

    Alain

    Répondre
  3. 20 mai 2008 Laurianne

    Merci Alain

    Répondre
  4. 21 septembre 2008 ygcwtf

    kpzzulqxwrwpsqxgtpbynjdpxgysst

    Répondre

Laisser un commentaire