A gauche, nos régions font l’avenir


Bonjour à tous ! Voici la vidéo et le texte de mon intervention de ce dimanche à la mutualité devant les secrétaires de sections du PS. A très bientôt et bonne campagne à tous !

Laurianne.

Je veux d’abord vous dire merci, vous les militants du PS, vous les secrétaires de section parce que vous êtes essentiels. Et que c’est vous, aux quatre coins de l’hexagone dans nos quartiers, nos villes et nos campagnes, c’est vous qui faites un travail formidable pour notre famille, notre pays, notre avenir, que vous le faites avec les jeunes socialistes et avec la gauche. Et bien c’est important ce travail !

Alors aujourd’hui, au nom des jeunes socialistes je veux vous remercier parce que, s’il n’y avait pas des militants partout pour se battre, on ne serait pas grand chose !

Puisqu’on parle des régionales et des jeunes, je veux vous dire que si en 2004, on ne s’était pas battu, des milliers de jeunes paieraient leurs transports plus chers.

Si en 2004, des militants ne s’étaient pas battu, dans 2000 lycées rénovés ou construits par la gauche, les conditions d’études auraient continué à se dégrader.

Si en 2004, des jeunes socialistes et des secrétaires de section ne s’étaient pas battus, chaque année, 150 euros de livres scolaires seraient restés à la charge des familles pour chaque lycéen.

Et c’est comme toutes les victoires électorales de la gauche : les conquêtes sociales existent parce que des femmes et des hommes ont fait le choix de l’engagement, parce qu’ils y consacrent du temps, de l’énergie et de la volonté sans en attendre une quelconque récompense personnelle. Et c’est pour ça qu’on se retrouve ensemble, les jeunes et les moins jeunes. Parce qu’on est convaincu qu’on peut mieux faire. Faire plus juste. Faire l’égalité. Faire les libertés. Et préparer l’avenir.

Nous voulons préparer l’avenir. En face, ils font survivre le passé. 8 ans de gouvernement de droite ! Leur bilan nous ramène en arrière. Nous voulons préparer l’avenir et nous avons face à nous la droite la plus ringarde du monde. Qui trouve toujours une bonne excuse. Alors il faut le dire, ce qui se passe en France c’est pas la faute de la Chine, du gouvernement Jospin ou des 35 heures.

Sarkozy et les jeunes, c’est juste du pipeau. C’est la page facebook pour faire branché, mais c’est surtout le bouclier fiscal pour les rentiers.

L’illetrisme augmente en France, ce qu’on avait plus vu depuis des siècles. C’est leur bilan.
1M de chômeurs en fin de droits cette année et combien de parcours de vie, de familles en difficulté. C’est leur bilan.
L’augmentation des violences aux personnes. C’est leur bilan.
Les étudiants qui mangent au restos du cœur. C’est leur bilan.

On ne l’accepte pas et on ne s’y résigne pas.

Nous proposons un autre avenir aux jeunes qui sortent du système éducatif sans diplôme. Nous proposons un autre avenir aux jeunes des ghettos, aux chômeurs et aux exclus. Nous proposons un autre avenir aux jeunes qui en sont réduis à squatter pour se loger.

Et nous agirons concrètement. On aidera les jeunes à accéder à l’autonomie. En aidant au financement du logement, de la mutuelle, du permis de conduire.

On fera cesser l’injustice qui fait qu’au lycée, il y a ceux qui partent en séjour linguistique et ceux qui restent au bord du chemin, parce qu’ils n’ont pas les moyens.

On fera partout le « pass contraception » pour permettre aux jeunes filles d’avoir accès gratuitement à la contraception.

On préparera l’avenir en s’ouvrant vers les nouvelles technologies et en accompagnant tous les jeunes dans ce sens, avec des espaces numériques de travail pour les lycéens et les apprentis, en équipant les lycées, en aidant les familles modestes à s’équiper en informatique parce que l’accès aux technologies dans le monde de demain sera indispensable pour accéder aux connaissances, et à l’emploi.

Nous n’acceptons pas la fatalité. Nous voulons changer le réel. Ils sont l’immobilisme et nous sommes le mouvement.

On peut bien vivre dans nos régions, on peut innover pour préparer l’avenir on peut être solidaire et on peut respecter notre planète.

Et nos régions feront cet avenir. En Ile de France, en Pays de la Loire, en PACA, nous ferons l’avenir avec 300 000 contrats d’accès à la qualification par an pour les jeunes sortis du système scolaire sans diplôme, en luttant contre les discriminations.

En Picardie, en Bretagne et en Poitou Charente, nous préparons l’avenir en investissant massivement dans la formation, dans la croissance verte.

Demain en Alsace, partout comme dans toutes nos régions nous ferons l’avenir en donnant toute leur place aux forces de la jeunesse. Et ce message, la gauche au service de l’avenir, de la solidarité, c’est celui qu’ensemble, les sections du PS et les équipes des jeunes socialistes nous porterons en frappant aux portes des cités u, devant les lycées, sur les campus ou dans les foyers de jeune travailleurs : c’est à gauche, que nos régions font l’avenir.

Laisser un commentaire