4 comments on “France 24 – Identité nationale: l’échec du débat?

  1. 11 février 2010 Anne-Laure

    Bonjour,
    vous vous êtes bien défendue face à la mauvaise foi de votre adversaire. Félicitations.
    Je pense cependant que vous ne devriez pas tolérer qu’on vous appelle “Mademoiselle”. Plus qu’une allusion/compliment à votre jeunesse, cela sert à instaurer une hierarchie qui vous dessert et vous décrédibilise car “trop jeune pour avoir une idée rationnelle et réfléchie”. Que vous soyiez mariée ou non ne regarde absolument pas vos interlocuteurs, que vous soyiez plus ou moins jeune qu’eux ne change rien à la valeur des idées que vous défendez.
    Bonne continuation,
    Anne-Laure

    Répondre
  2. 12 février 2010 Léo

    je ne sais pas ce qui me choque le plus dans ce débat absurde….tout cela est a ce point déconnecté des réalités et du bons sens… c’est a pleurer….

    entre un vieil ump qui veut nous faire pleurer sur les difficultés de sa progéniture…. et une jeune socialiste qui se choque que l’on puise simplement évoquer la présence de jeunes français blancs et en grande difficulté d’emploi dans ce pays…

    Au moins une fois dans votre vie sortez donc de votre douce tour d’argent protégée mademoiselle!!!… Allez donc un peu dans le vrai monde si vous l’osez… Peut être qu’ensuite, vous n’oserez plus sortir de si honteuse affirmation ( jeune français blanc=riche=neuilly)

    Si c’est ainsi que vous et votre camp me considère…. par le mépris et le dénie de mon existence et de mes difficultés (je suis effectivement un jeune français blanc qui, après des centaines d’envoi de candidature ne trouve rien). Je n’étais décidément pas au courant de mon statut de grand bourgeois neuilléens pistonnés…

    J’ai comprit aujourd’hui grâce à vous ce que le ps pense de moi et le mépris qu’i me porte…. Merci de m’avoir ouvert les yeux…. je ne ferais plus à l’avenir l’erreur de voter pour votre parti…

    Je vous rassure, j’ai bien conscience que mon message ne pourra jamais passer les barrière de la modération/censure….mais qu’importe, je tenais malgré tout à vous faire de mon indignation…

    Répondre
  3. 18 février 2010 Gaston

    Laurianne;

    excellent debat et felicitation!, on doit se mefier de la droite Sarkoziste et c’est temps qu’on mene le combat chez eux. Moi, je crois que c’est une honte que ce depute de la droite ose utiliser le mot “Gaulois”.

    Gaston

    Répondre
  4. 26 février 2010 vincent

    bonjour

    @ gaston :

    Une honte !!!
    Pourquoi serai-ce une honte d’utiliser le mot “gaulois” ??
    On a pas du aller à la même école de la république, car de mon temps…j’y apprenai que mes ancêtres étaient ces fameux “gaulois” qui vous avez l’air de tant mépriser…
    Il faudrait peux être arreter de toujours s’en prendre à nous et à nos enfants qui eux aussi ont beaucoup de mal à trouver du travail ( nous sommes loint d’habiter à neuilly madame Deniaud…).
    Nous sommes des fils et filles d’ouvriers, blanc (ce n’est pas un gros mot….) ,pauvre, pour la plupart en recherche d’emploie, et nous refusons d’être insultés et surtout oubliés dans votre combat qui devrait être “socialiste” et ouvert à TOUS (gaulois compris).
    Cordialement
    Vincent
    (merci de publier mon commentaire)

    Répondre

Laisser un commentaire