Partager

En première ligne !


publié le 29 septembre 2010 - Catégories : En action MJS Saint-Nazaire


Les élections cantonales approchent et seront un moment important de l’année 2011. Ce sera l’occasion de renouveler ou de gagner des majorités de progrès dans les départements, capables à la fois de changer beaucoup de choses dans leur vie quotidienne et voulant les protéger face aux attaques contre les catégories populaires d’un gouvernement en mission pour sa clientèle électorale. L’action de nos élus est d’ailleurs si insupportable à la droite qu’elle veut casser nos collectivités locales. Comme nous le disons avec Olivier Dussopt, benjamin de l’assemblée nationale et VP de la Fnser dans cette tribune, les jeunes risquent d’être encore une fois les premiers touchés par cette régression.

Je veux m’engager avec force dans cette bataille, que tous les jeunes socialistes mèneront d’ailleurs avec conviction et engagement. Je veux aussi m’engager pour mon département, pour Saint-Nazaire, parce que j’aime mon territoire et que je ne supporterais pas que ses ouvriers, ses employés, ses travailleurs, ses jeunes et ses anciens subissent les mensonges et les coups sans avoir l’appui d’un département qui s’engage à fond sur le terrain de la solidarité.

Je serai, si les adhérents du PS de Saint-Nazaire nous font confiance, candidate suppléante de Philippe Grosvalet aux élections cantonales de 2011. Nous étions d’ailleurs ensemble ce dimanche à la fête de la rose de Préfailles, aux côtés de Laurent Fabius, Jean-Marc Ayrault, de Patrick Maréchal, et d’Alain Gralepois, de beaucoup d’élus et de militants nazairiens et ligériens.

Philippe est un homme d’une grande qualité, humain, connaissant par cœur notre belle Loire-Atlantique et qui fera un président remarquable. Je le connais depuis longtemps. Je suis particulièrement heureuse qu’il ait souhaité que nous formions cette équipe, qui symbolise bien l’alliance des générations que nous voulons construire. Je vous en dirai bientôt plus sur le projet que nous construirons pour un territoire qui a besoin de l’engagement solidaire d’un conseil général qui poursuive et développe son action dans de nombreux domaines

Aux régionales déjà, les socialistes avaient largement renouvelé les élus, puisque ce sont 17 conseillers régionaux de moins de 30 ans qui ont été élus. Je sais que partout en France, de nombreux jeunes socialistes ou d’anciens responsables du mouvement seront engagés dans cette élection. C’est bien et c’est sain de le faire, de le dire et de trouver la formule qui permet de renouveler notre famille politique, avec des candidats et des élus, avec un mouvement à sa place, bien sûr autonome, y compris de ses propres élus, mais toujours engagé dans les batailles qui comptent. Nous ferons une campagne de proximité, de terrain, à la rencontre de chaque citoyen appelé à voter, pour les écouter, pour leur parler, pour les convaincre.

Vous connaissez mon engagement et ma volonté d’agir concrètement. C’est sans doute une envie indélébile que m’a apporté mon engament associatif. Je sais que nous sommes nombreux à la partager et notre implication dans ces élections est importante pour beaucoup de changements concrets dans la vie quotidienne des gens. C’est pour cela, que je souhaite que nous soyons tous, dans ces élections, en première ligne.

Crédit photo : CC Charliedoudidou sur Flickr

Un commentaire - “En première ligne !

Laisser un commentaire