Mes réponses aux internautes sur 20minutes.fr


Je vous propose de retrouver l’intégralité du tchat auquel j’ai participé sur 20minutes.fr mercredi 20 octobre 2010. Un exercice auquel je ne m’étais jamais prêté et qui est vraiment très intéressant. Pendant un peu plus d’une heure, Melissa Bounoua et Charles Dufresne m’ont soumis les questions des internautes. Parmi les sujets abordés, il y a bien sûr eu les retraites mais aussi la vie politique française ou encore l’éducation.

Bonne lecture !

VOS QUESTIONS – La présidente du MJS vous a répondu sur la participation des jeunes aux manifestations contre la réforme des retraites …
Juste avant le vote au sénat du texte sur la reforme des retraites, les lycéens ont rejoint la mobilisation et le mouvement social s’amplifie. Les jeunes socialistes ont déploré  le «dédain absolu» du président de la République à l’égard des jeunes manifestants, ajoutant qu’ «être responsable, c’est manifester».

A 28 ans, Laurianne Deniaud fait partie de la jeune garde politique. Loin de la médiatisation tous azimuts de son adversaire Benjamin Lancar, Laurianne Deniaud est une militante spécialisée sur les  questions de jeunesse et d’éducation. Membre du Secrétariat National du MJS depuis 2007, elle est élue à la tête du Mouvement des Jeunes Socialistes (MJS) en novembre 2009.

L’engagement des jeunes contre la réforme des retraites, l’élection présidentielle à venir, Laurianne Deniaud a répondu actuellement à vos questions sur l’actualité des jeunes socialistes.


Retrouvez ses réponses ci-dessous

Bonjour, une seule question, quel est votre programme pour 2012, Car pour le moment, le seul programme de votre responsable c’est critiquer Nicolas Sarkozy, mais pour ça y a pas besoin d’être socialiste mais après, qu’allez-vous faire?
cpl7
Nous avons commencé à préparer notre programme pour 2012 aux côtés du parti socialiste. Pour les jeunes socialistes, il existe  4 priorités: l’emploi, la santé, l’éducation et le logement. Nous avons travaillé nos propositions en allant à la rencontre de ceux qui font la France au quotidien, les jeunes bien sûr, mais également les syndicats, les associations, les chefs d’entreprise ou encore les intellectuels. Ces débats ont débouché sur de nombreuses propositions que vous pouvez retrouver sur le site du mouvement des jeunes socialistes. En fonction des priorités choisies par les jeunes, dans les semaines qui viennent, nous organiserons en début d’année prochaine, un grand forum national jeunesse pour présenter les propositions des jeunes socialistes.

Bonjour, que pensez-vous des ministres d’ouverture? Que faut t’il faire d’eux maintenant ? PS: aucun socialiste n’a voulu répondre a ces questions. 
pat+1359

Ces ministres ne sont pas de gauche, comment peut-on se prétendre de gauche et accepter la déchéance de nationalité, la stigmatisation des roms. Ils ne font plus partie du camp de la gauche, ils doivent donc discuter de leur avenir avec la droite.

Hier soir un reportage télévisé montrait un syndicaliste de la CGT devant une raffinerie qui disait qu’il voulait une paralysie totale du pays.  Que pensez vous de ce genre de propos et est-ce de l’avis des socialistes dans leur ensemble ?
En 2000, la loi AUBRY instaurait les 35 heures, d’après les statistiques de l’époque la réduction du temps de travail allait créer 700000 emplois, alors qu’en réalité 350000 ont été créés. Si cette loi n’existait pas et vu le contexte économique actuel, pensez-vous qu’actuellement elle pourrait être de nouveau votée?
Merci.
Getais

Les socialistes soutiennent l’action des salariés, ils leur appartient de décider de leur forme de mobilisation. C’est Nicolas Sarkozy et son gouvernement qui sont aujourd’hui responsables de la situation de blocage dans laquelle se trouve notre pays. Leur responsabilité est de se remettre à la table des négociations avec les syndicats pour permettre à notre pays d’avancer. Si la gauche était au pouvoir, je suis persuadée que la situation économique et sociale ne serait pas la même dans notre pays. Les socialistes avaient proposé un autre plan de relance, proposent aujourd’hui une autre réforme des retraites. Je continue de penser que la réduction du temps de travail a été bénéfique pour notre pays. Cette réflexion ne peut pas se déconnecter d’un plan global sur les questions économiques et sociales.

Pensez vous que l’unité règne comme on le crie haut et fort dans les médias au sein de votre parti car depuis quelques temps, ces deux femmes sont deux grandes amies. Pour moi le fait de se serrer la main montre qu’un contentieux existe entre elles. Que pouvez vous répondre ?
Getais

Il me semblait qu’elles se faisaient la bise. Blague mise à part, l’unité est pour le parti socialiste un devoir, une marque de respect vis-à-vis des citoyens français. Je pense que le parti socialiste a entendu les messages des français aux élections européennes, que grâce au travail entrepris par notre première secrétaire à la responsabilité de notre ancienne candidate à l’élection présidentielle, les socialistes ont su se remettre en cause et avancer ensemble.

Quelle vision avez-vous de Benjamin Lancar ?
wednesdaysalon

Il est président des jeunes UMP, c’est un excellent avocat pour Nicolas Sarkozy et M. Lefebvre. Les jeunes UMP ne sont pas autonomes de l’UMP, ils ne développent donc pas de pensée propre. Cela ne vous surprendra pas mais nous sommes en désaccord sur de nombreux sujets (retraites, HADOPI, immigration, etc.).

Bonjour Laurianne, que répondez-vous à Benjamin Lancar qui parle de gauchosphère? Pour vous le web c’est quoi? Est-ce-que vous connaissez le web ?
ilenfaut

Pour moi le web c’est un territoire, comme certains disent parfois “le plus grand café du monde”, un lieu où l’on peut échanger des informations, débattre. Je lui réponds que la société a changé, que le monde n’est plus organisé de manière pyramidale avec ceux qui détiendraient dans leur tour, l’information et donc le pouvoir mais qu’il est désormais organisé en réseau, permettant de multiples échanges et que c’est surement un nouveau visage de la démocratie qui s’invente au quotidien. Comme la majorité des jeunes je passe beaucoup de temps sur internet, que ce soit sur les sites d’informations, les blogs, les réseaux sociaux (twitter, facebook, la coopol) et je prends plaisir à écrire plaisir à écrire sur mon blog même si ce n’est que trop rarement.

Mademoiselle Deniaud, j’ai lu votre parcours et comme beaucoup de vos collègues vous n’avez aucune expérience du monde professionnel privé. Comment peut-on espérer que les politiciens créent un climat de création de richesse quand ils n’ont aucune expérience eux-mêmes dans le domaine? Les 30 dernières années ont montré un soutien de l’UMP aux grandes entreprises qui délocalisent massivement et le PS a montré un fort soutien à la fonction publique et a toujours attaqué les entreprises financièrement. A une époque où le reste du monde s’adapte à la mondialisation, comment est-ce que la France peut survivre avec un modèle qui montre ses limites surtout quand des politiciens comme vous même proposent de continuer plus ou moins dans la même direction?
fred3

Nous traversons actuellement une crise économique, sociale, financière devenue politique puis démocratique. Il est temps de changer de modèle de développement puisque le modèle défendu ces dernières années par le gouvernement a échoué. Dix ans de droite au pouvoir c’est plus de déficit public, plus de chômage, des entreprises qui continuent à délocaliser, une augmentation de l’insécurité en France. Les socialistes défendent tous ceux qui vivent de leur force de travail que ce soit les salariés de la fonction publique, du privé, les chefs de petites et moyennes entreprises ou encore les agriculteurs. Il nous faut protéger et développer l’industrie de notre pays, encourager les chefs de petites et moyennes entreprises et accompagner les agriculteurs notamment ceux qui privilégient la production bio et les court-circuits de distribution. Nous avons fait de nombreuses propositions en ce sens dans notre débat perspectives 2012 consacrés à l’emploi et l’insertion professionnelle des jeunes. Je me sens tout à fait légitime pour parler d’économie de la vie des entreprises, tout simplement parce que je suis une citoyenne française, que les débats économiques ne sont pas réservés aux experts. Pour information, je suis par ailleurs vice-présidente, d’une association, Léo Lagrange, qui est également une entreprise d’économie sociale.

Bonjour Laurianne, Quel poste visez-vous au sein du Parti Socialiste ?
Pensez-vous que les dérives financières et budgétaires actuelles du gouvernement auraient été évitées avec un gouvernement de gauche ?
geo

Les députés socialistes ont déposé cette semaine des propositions de loi pour lutter contre les conflits d’intérêts, instaurer la transparence dans le financement des partis politiques pour que plus jamais la république puisse être salie et qu’une affaire comme l’affaire Woerth-Bettencourt ne puisse plus avoir lieu. C’est la preuve de l’engagement sincère des socialistes contre toutes les dérives financières. Le MJS avait d’ailleurs fait une proposition en ce sens dans une tribune publiée dans Libération en juin. Les députés UMP ont sans trop de surprises rejeté ces propositions de loi. La transparence leur fait peut-être peur. Pour le moment je suis président du Mouvement des jeunes socialistes, c’est déjà pas mal de travail!

Qu’on arrête de croire que les jeunes sont entrainés par les partis politiques: depuis quand les jeunes écoutent les politiciens?
La droite est au pouvoir depuis plus de 10 ans, est-ce-que le chômage a baissé? Non. Est ce que l’économie de la France va mieux? Non.
Bien sûr, ils accusent les 35h ou la crise: c’est un peu facile de dire que c’est la faute des autres et d’attendre.
sportismylife78

Les jeunes n’ont effectivement eu besoin de personnes pour se mobiliser, si ce n’est les provocations répétées du gouvernement. Si la réforme des retraites a été le point de départ du soulèvement de la jeunesse de France, ce qui se passe dans notre pays est encore plus profond que cela, c’est la promesse républicaine qui est aujourd’hui interrogée. Beaucoup de jeunes font tout ce que la république leur a demandé. Ils vont à l’école, ils travaillent et puis derrière plus rien. C’est aux politiques d’écouter les jeunes, de prendre en considération le message qu’ils nous font passer, de répondre à leurs attentes en matière d’emploi, de logement, d’éducation, de santé. Ce sont les  4 priorités que s’est fixé le Mouvement des jeunes socialistes alors nous avons été à la rencontre des jeunes devant les lycées, les universités, les entreprises et nous avons formulé de nombreuses propositions dans le cadre de notre projet perspective 2012 jusqu’à l’élection présidentielle, nous ferons tout pour faire entendre la voix de ces jeunes et faire émerger des propositions qui leur permettent d’acquérir leur autonomie.

Bonjour,
Comment pouvez-vous prétendre, à l’heure où nous avons besoin de faire des économies dans le budget français, être en faveur d’une
retraite à 60 ans ? Je trouve pour ma part que cette affirmation est purement démagogique et uniquement défendue pour se faire une place en 2012? Sérieusement, nous arrivons à une époque où l’espérance de vie est bien plus importante qu’il y a 10 ou 20 ans, et une personne de 62 ans en 2010 est en bien meilleure santé qu?une personne de 60 ans il y a 20 ans.
De plus, financièrement parlant, il est bien plus intéressant pour la caisse de retraite qu’une personne au salaire élevé (car en fin de carrière) cotise 2 ans de plus, plutôt que le jeune sensé la remplacer pendant cette période : salaire plus bas, cotisations plus basses? Sans compter que pendant ces 2 ans, il n’y aura pas à verser cette retraite. Bref, c’est tout bénef pour l’Etat, et plutôt en défaveur de l’entreprise, je ne vois donc vraiment pas pourquoi vous vous insurgez contre cette réforme nécessaire.
Que proposez-vous pour garder une retraite à 60 ans ? Où trouverez-vous les sous? Pourquoi sommes-nous toujours les seuls à ne pas vouloir voir ce qui est évident? Beaucoup d’autres pays l’ont compris, et il faudrait peut-être arrêter de nous croire plus malins qu’eux.
Merci pour votre réponse
pkoipas
Nous sommes le seul pays en Europe où une réforme aussi brutale et violente a été imposée aussi rapidement. Avec cette réforme les salariés français risquent d’être parmi les européens les plus lésés. L’espérance de vie a en partie augmenté au cours du siècle grâce aux acquis sociaux gagnés par les salariés et la gauche: réduction du temps de travail, congés payés, sécurité sociale, CMU, autant de politiques publiques qui ont permis de véritables progrès de civilisation. La question qui se pose à nous aujourd’hui est dans quelle société voulons-nous vivre. Voulons-nous d’une société qui abîme les hommes et les femmes, qui privilégie une minorité de français ou d’une société qui permette à toutes les générations de vivre ensemble et à chacun de s’épanouir?

Bonjour,
Que pensez vous de la réforme sur la formation des enseignants ?
Que faudrait-il faire ? Et pourquoi pas plus de contestation quand cette réforme a été voté ? C’était le grand silence au PS…
Lio269

La famille socialiste s’était alors exprimée pour une autre réforme sur la formation des enseignants. On voit aujourd’hui que de nombreux enseignants stagiaires et jeunes enseignants sont dans des situations extrêmement périlleuses. Le Parti socialiste dans le cadre de sa convention sur l’égalité réelle proposera un nouveau projet éducatif pour la France qui revient sur la formation et le rôle des enseignants, la question de la révolution pédagogique, des rythmes scolaires, le lien entre l’éducation nationale et tous les autres acteurs de la communauté éducative. C’est un grand projet qui sera en débat dans les semaines qui viennent. Je vous invite par ailleurs à prendre part à ce débat, à nous faire part de vos propositions et suggestions sur la Coopol.

On voit souvent à la télé, la presse, vos représentants du PS parler de la réforme de la retraite proposée par le gouvernement mais aucun n’a eu le courage de critiquer leur propre régime de retraite (très avantageux et ils ont votés contre une reforme de leur régime) . Qu’en pensez vous, à l’heure où tout les français doivent faire des sacrifices?
FranceDeDemain
Un amendement a été proposé à l’assemblée nationale par les députés vert pour aligner la retraite des députés sur celle de l’ensemble des français, cet amendement a été voté par les députés verts et socialistes. M. Apathie qui a affirmé le contraire hier soir ferait mieux de se renseigner avant de mentir aux français. Un démenti sur Canal + serait le bienvenu.

Vous qui êtes présentée ici comme une spécialiste des jeunes et de l’éducation, quel est votre avis sur ces jeunes qu’on voit dehors foutre en l’air leur avenir? Aurez-vous l’honnêteté de leur dire que si l’âge de départ en retraite n’est pas repoussé, c’est eux qui le payeront de leurs salaires, ce qui les rendra d’avantage précaires, et réduira d’autant leur pouvoir d’achat.
Par ailleurs ne trouvez vous pas inquiétant que n’ayant encore jamais travailler de leur vie, que leur principale préoccupation soit leur future retraite, et non pas leur futur emploi (qu’il défile pour une réforme sur l’emploi je comprendrais mais là…)
SansDéconner!

Je pense que les jeunes au contraite prennent en main leur avenir, c’est pour ça qu’ils se mobilisent seulement ils refusent l’avenir que le gouvernement leur réserve. Le gouvernement n’a eu de cesse de dire que cette réforme des retraites était faite pour notre génération, il n’en est rien. Ce que veulent les jeunes c’est pouvoir travailler à 20 ans plutôt que d’avoir à travailler jusqu’à 65 ans. Les questions d’emploi et de retraites par répartition sont intimement liées, les jeunes veulent pouvoir travailler aujourd’hui pour pouvoir payer les retraites de leurs parents et grands parents.

Bonjour, Benoît HAMON, ce matin sur RTL, promettait qu’en 2012 si le PS était au pouvoir vous recommenceriez des négociations avec les syndicats au sujet des retraites.
Je suppose qu’il plaisantait en disant cela :
1) le “sale” boulot aura été fait par la droite, vous seriez inconscients de revenir là-dessus,
2) on connaît votre “pouvoir” de négociation avec les syndicats (ils descendent dans la rue et vous retirez tout aussitôt),
A part dire “nous on retirera tout en arrivant au pouvoir”, quelles sont vos propositions concrètes en matière de
retraite ? Surprenez nous positivement pour une fois!
zefi
Le gouvernement actuel plonge notre pays dans une situation de blocage extrêmement inquiétante, c’est un réel déni de démocratie. La majorité des français s’expriment à travers les sondages contre cette réforme des retraites. Des milliers de manifestants se sont mobilisés à 9 reprises, il serait temps d’écouter les français représentés par l’intermédiaire de leurs syndicats. Le mouvement des jeunes socialistes a acté ses propositions pour une autre réforme des retraites dès le mois d’avril, a rencontré M. Woerth en mai. Nous avons eu face à nous un ministre sourd aux attentes d’une génération. Nos propositions sont pourtant claires, l’emploi des jeunes doit devenir une priorité nationale, les revenus du capital doivent être mis à contribution et les cotisations légèrement augmentées. C’est en allant dans ce sens que nous pourront sauver le système des retraites par répartition, ce qui ne semble pas être aujourd’hui la volonté du gouvernement. En 2012, si le PS et la gauche rassemblée remportent l’élection présidentielle, il est en effet primordial de se remettre à la table des négociations avec le patronat et les syndicats afin de pouvoir proposer aux français une réforme des retraites qui s’inscrit dans un projet de société tourné vers le 21ème siècle.

Au lieu d’instrumentaliser les jeunes pour les enrôler dans votre combat politique, ne vaudrait-il pas mieux les laisser suivre leurs cours pour s’assurer un avenir? Quand on voit le niveau de réflexion des leaders interrogés par les journalistes, il est clair que leur mouvement ne se base sur aucune argumentation ni réflexion. Utiliser des ignorants (la plupart ne savent même pas comment fonctionnent nos institutions) pour intimider, sans tenir compte des dégâts collatéraux (exemple, l’incendie d’un collège au Mans), est-ce cela votre programme pour l’avenir?
Lohke75

Votre propos est extrêmement insultant pour les milliers de jeunes qui se mobilisent depuis plusieurs semaines. Ils savent très bien pourquoi ils manifestent. Quand on a 17 ans, qu’on est au lycée, on est inquiet pour son avenir, en terminale on se demande si nos parents auront les moyens ou non de poursuivre nos études, on se demande si une fois un diplôme en main on pourra tout simplement travailler pour pouvoir devenir autonome et construire sa vie. C’est cela la réalité. La plupart des lycées et étudiants que j’ai pu rencontrer ces dernières semaines ne sont jamais en manque d’arguments, c’est tout simplement dans leur vie quotidienne qu’ils puisent l’énergie pour se mobiliser. Par ailleurs, à ma connaissance, aucun lien n’est établi à l’heure actuelle entre l’incendie du collège du Mans et la mobilisation des jeunes.

Bonjour, la jeunesse connait t-elle le fonctionnement des retraites? Sait t-elle que les 35 millions de salariés du privé ont plusieurs pensions de retraite? L’accord AGFF (négocié par les partenaires sociaux, syndicats de patrons et de salariés) qui permet aux 35 millions de salariés du privé de prendre leurs retraites complémentaires ARRCO et AGIRC, sans décote pouvant aller jusqu’à 22%, à 60 ans, se termine le 31/12/2010 (en réalité le 01/12/2010). Après cette date, si cet accord n’est pas reconduit, les 35 millions de salariés du privé devront travailler jusqu’à 65 ans pour percevoir leurs retraites complémentaires pleines. Je vous laisse imaginer l’explosion du chômage si cette population reste au travail jusqu’à 65 ans! La jeunesse est elle consciente de cette épée de Damoclès silencieuse suspendue au dessus de la tête des 35 millions de salariés du privé? Pourquoi ce silence concernant ce sujet, de la part des partis politiques, de la part des syndicats et de la part des médias? Merci.
imagine

La jeunesse de France est consciente de l’injustice de cette réforme, du poids qu’elle va faire peser sur les salariés et sur les générations à venir. C’est vrai que la question précise que vous soulevez n’est pas aujourd’hui au coeur du débat public mais elle illustre bien le danger de cette réforme. Je vous remercie donc de votre interpellation, preuve que le dialogue entre les générations, les citoyens et les responsables politiques ne peuvent donner que plus de force au combat engagé.

Selon vous, quelles sont les différences de comportement, entre les jeunes de 13 ans responsables de leurs actes devant la justice, selon Nicolas Sarkozy, et les jeunes inconscients de 17 ans qui manifestent dans les rues sous influence de la gauche selon le même Nicolas Sarkozy?
Chti-Guevara

A partir de 13 ans les jeunes sont responsables pénalement (à cause de la droite). A 15 ans, ils peuvent s’engager dans une association ou un parti politique, à 16 ans, ils peuvent travailler donc cotiser. Les lycéens qui s’expriment aujourd’hui ont pleinement conscience de l’enjeu de la réforme des retraites et n’en déplaise à Nicolas Sarkozy, ils ne sont pas près de baisser les bras.

La gauche française et particulièrement le Parti Socialiste prône le retrait de la réforme des retraites, objet d’un nombreux mécontentement actuellement. Quelle est la position des jeunes socialistes sur cette réforme? Si la gauche prenait en charge les intérêts de la France en 2012, y aurait-il une réforme des retraites et si oui dans quelles conditions se ferait t-elle, principalement son financement ?
En tant que jeune de l’opposition ne pensez-vous pas qu’en France les partis de gauche sont systématiquement contre tout ce qu’entreprend un gouvernement de droite ?
Merci.
Getais

Le mouvement des jeunes socialistes défend la retraite à 60 ans à taux plein, propose un mode de financement équilibré en taxant les revenus du capital et en augmentant les cotisations. Nous pensons également que l’emploi doit être au coeur de notre réflexion. 4 millions d’emplois créés ce serait 25 milliards de financement en plus pour les retraites. Les partis de gauche défendent les intérêts de la majorité des français face à un gouvernement qui se recroqueville sur lui même et ne pense qu’à défendre une minorité de privilégiés. La réforme des retraites est au coeur du clivage gauche-droite puisque derrière la reforme proposée, derrière le gouvernement, c’est une retraite par capitalisation qui se profile. Alors les partis de gauche ont raison de s’opposer à un gouvernement qui pense au profit des assurances avant de s’assurer du bien être des français.

Qu’est-ce qui a amené les jeunes dans la rue? Ne pensez-vous pas que cela va trop loin?
Maya

Les jeunes sont de plus en plus nombreux à se mobiliser parce que ce sont des citoyens à part entière, qu’ils ont conscience du monde dans lequel ils grandissent. Ces jeunes qu’ils soient lycées, étudiants ou jeunes actifs, sont extrêmement inquiets pour leur avenir. En 2005 après les émeutes de banlieue, puis dans le combat contre le CPE, enfin en 2007 alors que Sarkozy était minoritaire chez les jeunes, aucune réponse ne leur a été apportée, que ce soit sur les questions d’emploi, d’éducation. Aujourd’hui le gouvernement se sert de notre génération comme alibi pour imposer une réforme des retraites injuste et inefficace. Les jeunes ne peuvent pas supporter de servir de caution.

Bonjour Mlle Deniaud, je voudrais savoir: comment peut-on être jeune et socialiste?
En effet, les Socialistes sont pour les 35h, la retraite à 60 ans, tous les budgets sont déficitaires et la France est un des pays où le taux d’imposition est le plus fort; ce qui signifie que notre modèle actuel ne fonctionne déjà pas et vous souhaitez encore l’alourdir. Dans l’absolu, moi aussi je suis pour la semaine de 25h, la retraite à 50 ans et le tout payé 3000 euros mais comment le finance-t-on?
samtitille

Je suis d’accord avec vous pour dire que le modèle actuel ne fonctionne pas. Il ne fonctionne pas parce que les inégalités dans notre pays sont toujours extrêmement flagrantes, que notre taux de chômage atteint des records (le taux de chomâge des jeunes actifs est de 25% c’est à dire 1 jeune actif sur 4). La question qui se pose à nous aujourd’hui c’est comment permettre à toutes les générations de vivre ensemble, de faire progresser notre pays. Pour ça il faut être en capacité de relancer la croissance, de créer une richesse en permettant aux jeunes de faire des études et d’avoir un emploi. Et puis la question de la révolution fiscale est au cœur de nos préoccupations pour avoir un impôt qui soit plus juste, plus progressif, en demandant un effort supplémentaire aux personnes très aisées et en allégeant ce qui pèse aujourd’hui sur les classes moyennes. Enfin la mise à contribution des revenus du capital est inévitable.

Melissa Bounoua et Charles Dufresne

Laisser un commentaire