Le débat démocratique mérite mieux que le comportement de troll de M. Copé.


Je suis assez sidérée que l’UMP lance aujourd’hui une pétition nationale, suivant un communiqué de leur secrétaire général, pour demander le retrait d’une “campagne” attribuée au PS et au MJS.

La réalité des faits ? Quelques affiches locales datant de l’époque des expulsions de roms et en aucun cas d’une campagne du MJS national. Je l’ai dit clairement et nous avons pris nos responsabilités: cette campagne ne porte ni nos valeurs ni notre message et Nicolas Sarkozy n’est évidemment pas un nazi et j’ai agis immédiatement dès que j’ai eu connaissance du problème en les faisant retirer.

Je suis consternée que le secrétaire général de l’UMP, celui-là même qui posait devant une affiche de l’UMP et des jeunes pops qui pourrait, si on le voulait, prêter à bien des polémiques, entraîne son mouvement dans des fausses polémiques de caniveau, pour allumer un contre-feu dérisoire, face aux turpitudes de la majorité sortante.  Le risque c’est un affaiblissement du débat démocratique préoccupant dans la perspective de 2012.

J’avais déjà dit ce que je pensais de l’irresponsabilité de l’attitude d’apprentis sorciers des jeunes UMP, et que je ne souhaitais pas répondre à chacune de leurs outrances. Je ne pensais pas qu’ils entraîneraient l’UMP aussi bas, dans des cabales sans fondement, employant de véritables méthodes de “trolls”.

Je crains que cette démagogie ne s’accentue dans le pseudo-débat qui vient sur la laïcité, il a déjà été précédé par de multiples propos scandaleux de Christian Jacob, de Brice Hortefeux, de Nadine Morano et de bien d’autres. Et des propos de ministres de la République ne sont définitivement pas du même ordre que cette fausse cabale.

Pendant qu’on parle de cela, Copé parle-t-il de la Libye ? Du chômage des jeunes ? Des solutions à la crise qui continue de toucher durement les Français ? Des solutions à la pauvreté ?

Le MJS, lui, avec tous ses militants, continue son travail de propositions et de débat. Nous soumettons en ce moment des dizaines de proposition aux jeunes dans des votations pour préparer notre convention Perspectives 2012, Génération changement.

Je n’aime pas le terrain vers lequel on cherche à nous tirer.  Peut être parce que d’autres terrains ne supporteraient pas la comparaison. J’invite les observateurs, les blogueurs, les journalistes qui nous lisent à voir qui respecte les jeunes et les citoyens. A comparer et à analyser, les positions et les propositions politiques respectives de l’UMP et des jeunes pop sur leurs sites avec celles du PS et du MJS. Chez nous, c’est aussi ici, ici et ici que nous rendons compte de notre travail,  après des centaines de rencontres, de débats, de groupes de réflexion.. Et le groupe de travail avec le Labo des idées du PS.

Une fois sortis des buzz, des polémiques sans fondement et du lip-dub, que propose l’UMP aux jeunes ?  Je suis prête à en débattre publiquement avec Jean-François Copé s’il a moins de temps à perdre dans les jours à venir.

4 comments on “Le débat démocratique mérite mieux que le comportement de troll de M. Copé.

  1. 24 février 2011 GdeC

    que l’UMP préfère s’indigner de cette vieille afiche plutôt que des propos sans cesse dérapants des cadres de la majorité et des condamnations pour racisme d’Hortefeux, ou qu’il se préoccupe de soutenir l’ignoble Zemmour, quand ce n’est aps aller chercher des gamins à la sortie des écoles de manière aussi brutale (http://gauchedecombat.wordpress.com/2011/02/24/heil/) en dit long sur son échelle de valeurs… Elles ne sont aps les nôtres. Et leur france n’est pas la mienne. Résistance, bordel, résistance !!!!

    Répondre
  2. 24 février 2011 Staline

    Je suis d’accord avec toi camarade Lauriane !

    Répondre
  3. 3 mars 2011 Noé

    Courage Laurianne ! N’écoutons pas ces manipulateurs, qui se jettent sur la première futilité, le premier détail inaperçu de tous pour masquer leurs propres égarements. Moins on leur répondra, plus ils paraîtront ridicules…

    (on s’est croisés à Dakar, après le discours d’Evo Morales et lors de l’atelier de Martine Aubry)

    Répondre

Laisser un commentaire