Exclusion de Jacques Mahéas : mon interview sur elle.fr


Retrouvez mon interview publiée sur Elle.fr concernant l’exclusion de Jacques Mahéas du Parti socialiste.

Laurianne Deniaud est la présidente du Mouvement des Jeunes Socialistes. Elle appelle ce jeudi à l’exclusion du PS de Jacques Mahéas, le sénateur-maire de Neuilly-sur-Marne (Seine-Saint- Denis) condamné en mars 2010 pour agressions sexuelles. Elle nous explique pourquoi.

Vous demandez ce jeudi que Jacques Mahéas soit exclu du PS. Pourquoi ?
Le rôle des politiques est de tout mettre en œuvre pour lutter contre les violences faites aux femmes. Jacques Mahéas a été condamné en mars 2010 pour agressions sexuelles sur la gardienne de l’Hôtel de ville. La question que cette affaire pose c’est comment peut-on trouver normal qu’une personne condamnée pour agressions sexuelles soit un représentant du peuple ? La question de l’inéligibilité se pose. Je demande à ce que Jacques Mahéas soit exclu du Parti socialiste dans les plus brefs délais.

Est-ce suite aux réactions des associations comme Ni putes ni soumises ou l’AVFT que vous avez décidé de réagir ?
J’ai entendu parler de cette affaire lundi matin au point presse du PS, quand Benoit Hamon a été interpellé sur ce sujet et a expliqué que la commission nationale des conflits se réunirait fin juin-début juillet. J’ai décidé de prendre mes responsabilités car je me revendique comme féministe et cette conviction profonde est au cœur de mon engagement. Il ne faut avoir aucune tolérance pour des personnes ayant été condamnées pour des violences sexuelles.

Au PS, personne ne s’est vraiment exprimé sur le sujet encore. C’est une manière de se démarquer pour le MJS ?
Le Mouvement des jeunes socialistes appartient à la famille socialiste mais nous ne sommes pas représentés, étant indépendant, dans la commission nationale des conflits. Je souhaitais donc donner mon avis avant que cette commission se réunisse. L’exclusion de Jacques Mahéas me semble la sanction la plus appropriée.

Laisser un commentaire