Partager

Face au coming-out homophobe de la droite, construisons la génération-égalité, tribune publiée sur Yagg


publié le 14 juin 2011 - Commentaire : 0 - Catégories : MJS Socialisme


Je vous propose de retrouver la tribune, publiée hier sur Yagg, à propos de l’ouverture du mariage aux couples de même sexe :

À la veille du vote à l’Assemblée nationale de la proposition de loi déposée notamment par Patrick Bloche et visant à ouvrir le mariage aux couples de même sexe, Yagg publie en exclusivité une tribune de Laurianne Deniaud, présidente des Jeunes Socialistes. À cette occasion, le mouvement lance une opération participative intitulée Stop à l’homophobie d’État.

« FACE AU COMING-OUT HOMOPHOBE DE LA DROITE, CONSTRUISONS LA GÉNÉRATION-ÉGALITÉ » PAR LAURIANNE DENIAUD

Quel progrès en faveur de l’égalité des droits pour les personnes LGBT un jeune de 20 ans a-t-il en mémoire? Le pacs, voulu et réalisé par la gauche a 12 ans. La pénalisation des discriminations dans l’entreprise a 10 ans. Depuis, à l’exception des réformes de 2003 et 2005 sur la sanction des crimes ou des propos et actes homophobes, la société n’avance plus.

La droite au pouvoir est restée dans une posture réactionnaire, complètement hermétique et aveugle, en ne faisant rien pour garantir l’égalité entre tous les citoyens. Les timides promesses d’amélioration du pacs du candidat Sarkozy n’ont été que des mensonges de campagne. L’état d’esprit de ce pouvoir se confirme aujourd’hui encore avec le refus du gouvernement d’établir l’égalité de tous les couples devant le mariage.

La France prend de plus en plus de retard sur les nombreux pays qui décident de donner les mêmes droits à tous en ouvrant le mariage et l’adoption aux couples de même sexe, ce qui n’est pas acceptable en soi. Pire, à l’heure où les socialistes ont déposé une proposition de loi à l’Assemblée nationale pour ouvrir le mariage à tous les couples, qui sera soumise au vote le mardi 14 juin, la droite montre le même visage qu’en 1999 lors des débats sur le pacs. En effet, ce sont les mêmes arguments fallacieux et les mêmes assimilations scandaleuses qui sont utilisés actuellement pour refuser l’accès de tous les citoyens à un droit identique: celui de pouvoir se marier et fonder une famille. Ce refus, comme certains propos lamentables, constituent le véritable coming-out homophobe d’une large majorité de la droite de ce pays.

L’engagement des socialistes en faveur des droits des personnes LGBT est avant tout républicain. Il commence d’ailleurs à susciter certains ralliements autour de lui comme en 1999. Roselyne Bachelot disait à l’époque qu’il « n’y a qu’une communauté: la République ». Cela n’a pas changé et cela justifie que cette République ne hiérarchise en aucune façon les relations entre les individus, les sentiments qu’ils se portent, et donc les citoyens qu’ils sont.

Pour les Jeunes Socialistes, refuser l’ouverture du mariage aux couples de même sexe est homophobe. En 2011, en France, certains sont visiblement plus égaux que d’autres. Ce refus donne de fait une forme de caution aux discriminations du quotidien, aux agressions homophobes physiques et verbales. Quand l’État discrimine, qui peut encore s’étonner qu’un jeune découvrant son orientation sexuelle différente ait 13 fois plus de risques de se suicider que ses camarades de même âge?

La génération qui incarne aujourd’hui l’envie de changement veut cette évolution de notre société. Comme il y a eu une génération militante pour faire le pacs, nous appelons toutes celles et tous ceux qui veulent construire cette génération de l’égalité devant le mariage et l’adoption à nous rejoindre pour engager la mobilisation. Le changement que nous préparons fera de l’égalité, de la lutte contre toutes les discriminations, un des piliers du projet de société que nous voulons construire et qui porte en son sein la justice et l’égalité sans condition.

Laisser un commentaire