80 % des jeunes inquiets pour leur avenir: rétablissons la confiance avec François Hollande


Dans un sondage Viavoice réalisé pour Libération, 80 % des jeunes interrogés se disent inquiets pour leur avenir. Ce chiffre, alarmant, est le fruit d’une politique qui exclut les préoccupations des jeunes de France. C’est le bilan du président sortant.

70% des jeunes estiment que l’école “prépare mal au monde du travail” et qu’elle “ne donne pas les mêmes chances à tout le monde”. C’est une réalité, les inégalités sont fortes et l’insertion professionnelle a été l’une des nombreuses oubliées du quinquennat qui s’achève.

François Hollande s’engage à refonder l’école de la République et à favoriser l’insertion des jeunes en créant 150 000 emplois d’avenir et en mettant en place le Contrat de génération qui permettra aux jeunes d’être employés en CDI tout en profitant des savoir-faire des personnes plus expérimentées. François Hollande veut recréer les liens entre les générations, tout en créant des emplois stables pour les jeunes.

De nombreux jeunes sont, en France, confrontés au décrochage scolaire à la précarité. François Hollande s’est engagé à ce qu’aucun jeune de 16 à 18 ans ne soit laissé sans solution. Il s’agira d’une nouvelle obligation pesant sur la puissance publique.

En mettant la jeunesse au centre de son projet, François Hollande veut répondre aux inquiétudes des jeunes et demandera à être jugé en fin de mandat sur un engagement clair : que les jeunes vivent mieux en 2017 qu’en 2012.

Laisser un commentaire