Partager

Front de mer 3 : un nouveau visage pour #SaintNazaire


publié le 3 juin 2015 - Commentaires : 2 - Catégories : Saint-Nazaire


Ce lundi, nous présentions le projet pour la troisième tranche du front de mer. Voici le texte de mon intervention lors de cette belle soirée

Un nouveau Front de mer pour Saint-Nazaire
Un nouveau Front de mer pour Saint-Nazaire

Bonsoir à toutes et à tous.

C’est une très grande joie ce soir d’être si nombreuses et si nombreux réunis pour découvrir ce que va être ce front de mer. En tant qu’adjointe à l’urbanisme et à la participation des habitants, ce projet est pour moi vraiment emblématique de ce que nous voulons faire à Saint Nazaire et pour Saint-Nazaire.  Parce que, construire le visage d’une ville, ce n’est pas simplement choisir des lampadaires et construire des rues. C’est construire le lien qui nous relie tous les uns aux autres. Et c’est pour cela, qu’il faut dans une ville des espaces qui ne soient pas que des lieux de logement, de consommation ou de travail, mais aussi des espaces pour se rencontrer, pour se détendre, et rêver.

Merci !

L'avenue Léon Blum. Un trait d'union entre le centre ville et le front de mer valorisant les circulations douces
L’avenue Léon Blum. Un trait d’union entre le centre ville et le front de mer valorisant les circulations douces

Pendant que je vous parle, des mots défilent derrière moi. Ces mots, c’est vous, les participants aux ateliers citoyens qui les avez écrit quand nous vous avons demandé quelles étaient les couleurs, quelles étaient les envies, quels étaient les sentiments ou les priorités qui étaient les vôtres pour cette nouvelle phase du projet « Front de mer ».

C’est pour ces mots, ce temps passé,  ces idées, cette énergie investie, que je voudrais commencer par remercier toutes les Nazairiennes et tous les Nazairiens qui ont participé aux ateliers, aux réunions et à toute la phase de concertation qui a permis de préparer ce projet.

C’est une vraie démarche de fond, que nous avons choisi d’engager sur ce projet, comme sur l’ensemble des espaces de participation et de  concertation que nous mettons en œuvre sur notre ville. Une grande soirée, avec 400 personnes, deux ateliers citoyens, avec à chaque fois plus de 80 citoyens actifs et imaginatifs… Votre travail, a rendu, j’en suis convaincue, ce projet meilleur, alors je vous le dis, au nom de toute l’équipe municipale, avec force et sincérité: merci !

Le front de mer s'étend. L'aménagement plébiscité se prolonge sur le boulevard Wilson
Le front de mer s’étend. L’aménagement plébiscité se prolonge sur le boulevard Wilson

Je veux aussi remercier les élus qui ont travaillé avec moi sur ce projet réunis en comité de pilotage, Christophe Cotta, pour les espaces publics, Patrice Builting, qui travaille à notre développement touristique, Vincent Séguéla, pour le commerce et le centre ville, Pascale Hameau, pour le développement durable, Jean Jacques Lumeau, qui fait vivre la culture au sein de notre équipe, Emmanuelle Bizeul, et Martin Arnout qui tient, tâche difficile, les cordons de la bourse. Un remerciement enfin, aux services de la ville, à la Sonadev, à l’ADDRN, et à l’agence Phytolab.

Alors, ce projet, je veux vous en dire quelques mots, avant de le découvrir dans un instant avec vous en images.

Le cœur de Saint-Nazaire, capitale océane

Place du Commando. Libérée des voitures, l'horizon s'élargit. La pinède est préservée.
Place du Commando. Libérée des voitures, l’horizon s’élargit. La pinède est préservée.

Dans son histoire, après les grandes souffrances et la destruction de la guerre, notre ville a parfois placé l’utile avant l’agréable, allant jusqu’à oublier qu’elle était née de ce mariage entre le fleuve et l’océan. Qu’elle était ville ouvrière, mais aussi ville maritime. Cette étape est désormais derrière nous. Après la reconstruction, après Ville-port, qui a retourné Saint-Nazaire vers le port et la base, après le début de la requalification du front de mer, nous tissons désormais le fil entre le centre-ville et la mer.

Monsieur le maire, David Samzun, parlait il y a quelques instants de la « ville plaisir ». C’est une dimension essentielle pour l’attractivité, pour le rayonnement, pour le développement de notre ville et bien évidemment pour tous les bonheurs que nous pourrons y trouver au quotidien. Alors oui,  nous avons voulu faire de ce front de mer le plus bel endroit de la terre, un cœur vivant, familial, festif et populaire. Un lieu de convivialité aussi, avec des cafés, des bars, des restaurants, qui n’avaient pas de quartier dédiés, jusqu’ici à Saint-Nazaire.

Place du Commando. Des jeux d'eau pour les plus jeunes
Place du Commando. Des jeux d’eau pour les plus jeunes

Le centre ville de Saint-Nazaire qui sera reliée à son Front de mer, par une nouvelle avenue Léon Blum sera le cœur battant d’une aire urbaine de plus de 210 000 habitants, la plus importante de toute la façade Atlantique entre Brest et Bayonne.  C’est une des clefs de voute de notre projet de développement touristique. C’est le visage d’une capitale océane qui se dessine avec ce projet : douceur de vivre, plaisir d’être ensemble et de profiter des équipements d’une grande métropole dans un cadre exceptionnel.

La vie à la mer

Alors, projetons-nous quelques instants à la rentrée 2017.

Un petit garçon joue sur la plage. Ses parents sont sur un des transats en bois mis en place par la ville, tout en gardant un œil sur sa sœur qui s’amuse au milieu des jeux d’eau à l’entrée de la place. Le téléphone, qui se recharge au parasol à panneau solaire, vibre.

Place du Commando. Douceur de vivre océane
Place du Commando. Douceur de vivre océane

Ce sont des amis, ils viennent d’arriver à l’Hôtel de ville avec Hélyce et rejoignent le Front de mer par la promenade avenue Léon Blum. Tous ensemble, ce soir, ils doivent tous aller au théâtre.

Avant, ils pourront manger des tapas en terrasse sur la place du Commando, dans un des nouveaux restaurants.  Autour d’eux, les tables seront pleines de visiteurs venant de toute la presqu’ile ou de la région nantaise. Certains seront venus faire du shopping dans le centre, d’autres viennent pour le cinéma, pour une soirée au VIP ou dans la nouvelle salle associative de la base sous-marine.

Après le spectacle, ils pourront revenir pour boire un verre : il y a un concert gratuit prévu sur l’esplanade piétonne…

Place du Commando. Un lieu animé pour sortir, se rencontrer, se distraire !
Place du Commando. Un lieu animé pour sortir, se rencontrer, se distraire !

Demain, la famille reviendra à vélo, pour pique-niquer sous la pinède, préservée, et pour aller visiter ce nouveau musée du fleuve, à l’usine élévatoire. Ils y rencontreront sans doute quelques uns des nombreux touristes étrangers qui achèvent à Saint Nazaire le parcours la Loire à Vélo ou des croisiéristes qui remontent le fleuve sur le Loire Princess…

Je ne vous en dit pas plus. Un film va vous présenter cette métamorphose dans quelques instants,  avant que Loic Maréschal, un des urbanistes paysagistes de grand talent qui a travaillé à ce projet ne rentre encore davantage dans le détail.

Ensuite Chloé le Bail vice-présidente de la Région des Pays de la Loire nous présentera le projet d’Usine Elévatoire avant que la parole vous soit laissée pour d’éventuelles questions ou interrogations.

L'usine élévatoire. Futur centre d'interprétation de l'estuaire et de la Loire
L’usine élévatoire. Futur centre d’interprétation de l’estuaire et de la Loire

D’habitude, quand on passe une soirée au cinéma, on vous dit d’éteindre votre portable. Avant de découvrir ce projet, je vous invite à prendre vos portables, pour faire passer le message sur les réseaux sociaux dès maintenant et partager cette fierté : partagez vos photos, vos impressions sur ce projet avec le  #frontdemer sur Twitter, sur facebook, sur instagram.

J’en suis convaincue, nous serons tous fiers de ce front de mer, comme nous sommes fiers de Saint-Nazaire. Bonne soirée à tous !

 

2 commentaires - “Front de mer 3 : un nouveau visage pour #SaintNazaire

Laisser un commentaire