Partager

Les intox et les mensonges du FN continuent.


publié le 17 mars 2017 - Commentaires : 3 - Catégories : Extrême-droite Législatives


Dans la dernière tribune libre des groupes politiques du Saint-Nazaire Magazine, le FN Saint-Nazaire fustige violemment Laurianne Deniaud et prétend que, touchant “5000 euros mensuels” elle serait par nature déconnectée de la vie des femmes qu’elle veut défendre.

Après les affirmations mensongères du FN sur la prétendue utilisation d’un gymnase nazairien pour les sacrifices de l’Aïd (qui conduiront Jean-Claude Blanchard au tribunal), le FN poursuit donc dans cette stratégie du mensonge permanent.

La calomnie habituelle des extrémistes
Les attaques du FN relèvent des petites calomnies habituelles de ces extrémistes, qui visent à tout dénigrer, à tout salir. Les élus du FN connaissent parfaitement le montant réel des indemnités touchées par Laurianne Deniaud, qui sont des informations  publiques. Comme pour Donald Trump, la vérité ou les faits n’ont pas d’importance pour eux.

Rétablir la vérité

Les indemnités versées à Laurianne Deniaud sont de 3367,05 euros mensuels net (Ville: 3178,41 euros, Carène 188,64 euros). Elle reverse sur cette somme 272 euros mensuels à sa formation politique et 0,5% de l’indemnité brute à sa section locale.

S’il n’est pas honteux de bien gagner sa vie, s’il est légitime que les élus soient indemnisés à mesure du niveau d’investissement et de responsabilité nécessaires à l’exercice de leur mandat, personne n’est dupe de la manœuvre frontiste, qui ne vise qu’à salir et à faire croire à une prétendue déconnexion.

Les frontistes jouent habilement sur les frontières des lois sur la diffamation et la loi sur la diffusion de fausses nouvelles.Nous ne laisserons pas se dérouler une campagne où certains pensent que tout est permis et que les règles ne s’appliquent pas pour eux.

La transparence et l’éthique, il y a ceux qui en parlent et ceux qui la font

Laurianne Deniaud est la seule candidate aux élections législatives sur la 8ème circonscription à avoir pris des engagements clairs sur les pratiques parlementaires et la transparence :

  • non cumul absolu des mandats

  • publication des dépenses effectuées dans le cadre des indemnités de frais de mandats

  • publication des noms des collaborateurs

  • publication du patrimoine et des revenus

Elle a d’ailleurs choisi sans qu’aucun texte ne l’y oblige, de rendre publique dès maintenant une déclaration de patrimoine et de revenus.

Le FN : les vieilles combines politicardes

Cumulards et hypocrites
Le président du groupe FN au conseil municipal est le seul élu cumulard de la ville (conseil municipal et conseil régional). En cumulant ses 2821 euros d’indemnités (conseil régional 2661 euros, conseil municipal 160 euros), avec sa retraite, ses revenus sont probablement supérieurs à ceux de Laurianne Deniaud qu’il stigmatise…

Spécialistes du parachutage raté
Le probable candidat FN aux élections législatives, Gauthier Bouchet, qui cumule son mandat au conseil municipal et à la Carène avec un emploi au groupe FN au conseil régional a déjà été parachuté sans succès candidat à 3 endroits différents du département : Cantonales à Nantes 1 en 2011, législatives à Vertou en 2012, avant d’atterrir à Saint-Nazaire.

3 commentaires - “Les intox et les mensonges du FN continuent.

  1. LEUR NOUVEAU MÉTIER À TROUVER.

    Elle se voit à tort comme un secteur productif indispensable, dans sa forme actuelle, mais non, elle ne l’est point, l’agriculture française, qui certainement ne pourra garder en activité ses producteurs de lait, qu’elle a actuellement, pour longtemps encore. Ça pourrait être nécessaire, ce qu’elle soit amoindri remarquablement, le nombre total de ses producteurs de lait, en laissant uniquement les producteurs qui ne se démontreront pas incapables d’être compétitifs, dans un marché librement davantage globalisé. Ceux qui laisseront champs et étables, ils changeront de métier, ils pourront se requalifier, pour puis travailler ailleurs. Mais malheureusement, bien trop d’agriculteurs qui devraient cesser leur activité de producteurs de lait, ils ne le font pas comme ils devraient raisonnablement faire vite, car des revendications sont portées en avant par eux-mêmes, faisait ainsi triompher une irresponsabilité généralisée. Les producteurs de lait inefficients, car incapables d’être compétitifs, voudraient un monde différent, tout conçu pour leur existence. Ils souhaiteraient de pouvoir disposer d’une population, consommant uniquement ce qu’eux-mêmes pourraient produire, pour n’avoir à changer d’emploi. Mais leur attitude, c’est bien un choix politique tout à fait décevant, car favorable à tout ce qui est de l’affreuse préférence nationale, qui mène ces gens à se transformer en fauteurs d’une politique souverainiste lepéniste, en même temps que fauteurs d’une dérive totale nationale frontiste, qui les exploite cruellement, en leur faisant des promesses intenables. La préférence nationale du souverainisme lepéniste, ça donne des illusions, crédibles seulement chez ceux qui ne raisonnent plus, ces désespérés qui sont les producteurs de lait, aux cerveau atrophiés, incapables de changer de métier. Des gens désormais entièrement imprésentables. L’affreuse préférence nationale du lepénisme national frontiste, en enfermant la France toute entière, ça ferait connaître, en France, le fléaux d’une famine très répandue chez des parties grandissantes de la population. Des inimitiés entre tous éclateraient, pour chercher à se sauver, dans une société s’abimant dans la fumée de la rhétorique d’un show lepéniste quotidien, montrant des ennemis partout, à pouchasser, à traquer, pour la propre survie. Ce qui justifierait la destruction de l’existence française de ceux qui seraient à considérer comme de mortels ennemis de la France. C’est le moment maintenant, d’anticiper les pires des événements possibles du souverainisme de la préférence nationale lepéniste, en convaincant les producteurs de lait inefficients, à changer vite de métier. Pour en en avoir la possibilité, c’est le candidat Emmanuel Macron, celui qui aura à avoir la liberté de présider une France de l’amitié entre tous.

    ( Je ne pense pas ce que vous soyez sans de contacts fructueux avec la population. Bien à vous, madame Deniaud)

    LOCCI Riccardo
    11, rue Capanne di Canapale
    51100 Pistoia ITALIE
    Tel. 0033(0)786655405

  2. CE QUI EST LE PLUS TYPIQUEMENT FRANÇAIS, ÇA N’AURAIT DÛ PAS ÊTRE MARGINALISÉ.
    L’amour de la fonction créative d’une critique sans la moindre réserve, ça c’est du typiquement français et c’est aussi ce qui des fois peut se révéler incompréhensible et même détestable ailleurs, là où rien ne peut prévaloir sinon l’obscurantisme. En tout cas, les gens de France aiment la transparence, considérée à juste titre comme l’un des piliers de leur civilisation, cette transparence française, un atout que tant de pays voudraient posséder, en se libérant de leurs chaînes obscurantistes. Puisque la transparence dans les affaires de la vie publique surtout, ça, en France, on la recherche chaque jour, on voudrait bien que cela soit alors un acquis social partagé, dont se réjouir tous, disponibles à être examinés, soit par les enquêteurs, ou la justice, ou les magistrats. Mais voilà que maintenant, au moment le plus important, là où, de ces jours, on devrait avoir le droit de tout savoir, pour bien choisir, entre des candidats, la voilà, une candidate, parmi eux, la candidate du souverainisme national frontiste, si tant emballée pour sa préférence nationale, la voilà qu’elle veut se soustraire juste à ce que le plus rend la France si différente en transparence, face aux obscurantismes. La voilà, marginalisant tout dispositif d’enquête la concernant, pour celles qu’elles sont ses activités en France, où les gens considèrent une telle conduite comme totalement aberrante, en leur niant la transparence qu’ils aiment si viscéralement. La transparence française, ça, pour la candidate lepéniste de la préférence nationale, ce n’est pas de la France, acceptable pour sa personne, qui évidemment entretient un rapport trouble avec les vraies caractéristiques, marquant la société française, pendant sa campagne électorale qu’elle mène, mais de laquelle obtiendra un résultat bien impitoyable, contre son obscurantisme lepéniste, face à la clarté inclusive du candidat Emmanuel Macron, prochain Président d’une France dont elle aura des problèmes à en partager les valeurs.

    (Bonjour et un bon dimanche, madame la candidate Laurianne Deniaud.)

  3. Expéditeur : LOCCI Riccardo

    Pistoia, Italie, le 18 avril 2017

    Destinataires :

    LES HABITANTS de la FRANCE

    Objet : Bien libre de toute idéologie totalitaire, c’est Emmanuel Macron, mon candidat préféré de la présidentielle 2017.

    Chères Mesdames, Chers Messieurs,

    C’est beau, la démocratie et elle est vraiment merveilleuse quand elle s’oppose à toute idéologie totalitaire, quand elle se libère de toute idéologie totalitaire.

    Cette présidentielle de 2017 nous montre 11 candidats : mon candidat préféré, c’est Emmanuel Macron, bien libre des idéologies totalitaires.

    Choisissons-le tous, dimanche prochain, Emmanuel Macron, comme candidat à être président, et le 7 mai, élisons-le tous, Président de la République française.

    Parce que, la voilà, ce que c’est de l’idéologie totalitaire au sommet du pouvoir. Ce serait de l’idéologie totalitaire, comme c’est totalitaire l’idéologie du désordre de la préférence nationale lepéniste, nationale frontiste. L’idéologie de celle qui présiderait en présidente, donnant chaque jour le spectacle du désordre du nationalisme préférentiel, mortifiant le véritable ordre français de la liberté républicaine, qui ne cherche en aucun cas à imposer des obsessions ou des craintes nationalistes préférentielles, des obsessions et des craintes que la préférence nationale lepéniste, nationale frontiste cherche à imposer à tout moment, visant à anéantir, toute entière, la société française, si belle de ses différences, mortellement considérées, par la préférence nationale lepéniste, nationale frontiste, comme du désordre.

    Et alors, faisons bien attention dimanche prochain et le 7 mai, car c’est juste Emmanuel Macron, celui à choisir.

    Emmanuel Macron ne porte en avant aucune idéologie totalitaire. La France très européenne d’Emmanuel Macron augmentera son implication globale ; les citoyens seront totalement caractérisés par leur citoyenneté républicaine, leur ouvrant tant de possibilités de se réaliser, indifféremment de leurs fortunes ; enfin, personne ne pourra se voir visée par des accusations d’inefficience, étant indénombrables les chances de réussir à la porté possible du grand nombre.

    Les 10 candidats à ne pas choisir disent : « Nous sommes de bons candidats, tout comme Emmanuel Macron ! » – Oubliez ça !!! – Ils disent : « Nous c’est l’amour pour la France ! » – Nullement !!! – Ils disent : « Laissez-nous tranquilles, nous ne sommes pas de mauvais candidats » – Jusqu’aux dents !!!

    Ils disent : « Vous n’arriverez pas à nous enterrer ! » – Totalement !!! – Ils disent : « Vous ne nous faites pas peur ! » – C’est le bulletin de vote des électeurs, dimanche prochain et puis le 7 mai, ce qui va faire le boulot, les 10 candidats à ne pas choisir !!!

    Mobilisons-nous : juste Emmanuel Macron est à choisir dimanche prochain et puis le 7 mai élisons-le tous, Président de la République française.

    En vous remerciant infiniment pour votre attention, Mesdames et Messieurs, je vous prie d’agréer l’expression de mes sentiments les meilleurs.

    Riccardo LOCCI

    Naissance : le 7 mai 1959 à Pistoia, Italie
    Adresse : 11, rue Capanne di Canapale – 51100 – Pistoia – ITALIE
    Tel : 0033(0)786655405
    Courriel : riccardolocci.france@gmail.com

Laisser un commentaire