Projets de loi sur la moralisation de la vie politique : des avancées importantes, des manques à combler


Le garde des sceaux François Bayrou a dévoilé cet après-midi le contenu des différents textes de moralisation de la vie politique. Je salue les avancées prévues par ces textes. De nombreuses mesures, sur le cumul des mandats,  sur la probité des élus, les emplois familiaux ou la réserve parlementaire vont dans le bon sens. Elles correspondent d’ailleurs pour beaucoup à des engagements que j’avais pris dans la charte de législature que j’ai présenté après un travail de co-construction avec les citoyens.

Je soutiendrai ces dispositions.

Je souhaite cependant que ce texte soit précisé et enrichi sur certains points pour lutter contre la corruption. Si je suis élue députée, j’agirai pour amender ces textes dans le sens d’une transparence renforcée sur le patrimoine et les intérêts des parlementaires et pour la transparence sur l’identité des gros donateurs des formations politiques et des campagnes électorales. Je serai attentive à ce que les dispositions destinées à diminuer l’influence des lobbies soient au niveau des enjeux.

Laisser un commentaire