Résultats des élections législatives.


Chers amis,

D’après les résultats dont je dispose, je n’ai pas réussi à faire gagner nos idées et nos valeurs. Bien sûr, je regrette la division de la gauche, durant ces législatives, mais j’assume cette défaite.

Je suis triste de ne pas pouvoir représenter tous les citoyens que j’ai rencontré dans cette campagne, celles et ceux qui ont voté pour moi, vous évidemment qui vous êtes tant engagés dans cette campagne.

Je suis fière du travail que nous avons mené ensemble et je vous en remercie du fond du coeur.

Je veux en particulier saluer Gaëlle, les équipes de porte-à-porte, de collage, les bénévoles du local de campagne, Frédéric et tous les militants de Loire et Sillon.. Merci à tous, du fond du cœur.

La vague nationale était haute et notre circonscription n’est pas une île.

Loin des apparences, la crise démocratique, politique, sociale et institutionnelle que traverse notre pays n’a jamais été aussi profonde et si le pouvoir échoue à entendre l’aspiration de plus en plus désespérée à la justice sociale de beaucoup de Français, cette crise deviendra dangereuse pour notre pays.

La foudre démocratique peut frapper encore.

Le peuple ne nous a pas jugé dignes du mandat qu’il nous avait confié il y a 5 ans. Nous devrons faire le bilan. Il faudra faire le bilan, puis nous devrons reconstruire.

Il nous faudra reconstruire la gauche, parce que nos belles idées de justice, d’égalité, de liberté, de solidarité doivent vivre.

Il faudra reconstruire la gauche, parce que ceux qui n’ont que leur force de travail pour vivre ont besoin d’être défendus.

Il faudra reconstruire la gauche, en faisant tomber les frontières entre des appareils, en s’ouvrant aux intellectuels, en sortant de nos petits conforts, en écoutant davantage les souffrances, les colères et les idées nouvelles.

C’est un combat long qui s’ouvre pour que la gauche vive. Je resterai une militante.

Je continuerai à exercer mes fonctions d’adjointe à la ville de Saint-Nazaire pour porter le mandat que les nazairiens ont donné à la gauche unie lors des dernières municipales.

Je prendrai un peu de repos et de temps avec les miens dans les prochaines semaines.

Jean Jaurès disait que le courage c’est d’agir et de se donner aux grandes causes sans savoir quelle récompense réserve à notre effort l’univers profond, ni s’il lui réserve une récompense.

Je vous remercie d’avoir eu ce courage. Merci à tous. Merci pour cette campagne, merci de m’avoir accompagné dans ce combat.

2 comments on “Résultats des élections législatives.

  1. 12 juin 2017 laporte claude

    bravo quand meme a toi Lauriane je ne suis pas encarté au PS mais je suis extrement deçu de ce résultat et comme tu le dit il faut tout reconstruire.Ce qui me fait le plus peur c’est l’arrivée d’un parti UNIQUE et la cela devient très dangereux.Quand à nous mon épouse et moi même resterons a vos coté et soutiendrons vos initiatives que je crois irons dans le bon sens .au plaisir de te rencontrer et a très bientôt

    Répondre
  2. 13 juin 2017 Boisard Jean PIerre ( à titre perso)

    Bravo Lauriane, J’ai évidemment voté pour toi. Je n’en revenais pas lorsque j’ai lu vers 21 heures dimanche soir, sur Ouest-France, l’hallucinant résultat de la 8ème circonscription. J’ai téléphoné, pour en être sûr, à un ami très impliqué depuis 50 ans dans la vie politique nazairienne et Il n’en croyait pas ses oreilles, et n’avait pas reçu de coup de téléphone de ses relations P.S. en train de compulser les résultats. Je suis en train de prendre connaissance des articles sur cette défaite, la seconde après Claude Evin en 1993 contre E.Garnier … Mais ce n’était pas pareil. Tu me permettras de ne pas partager le point de vue du Maire respecté de notre Ville, mais je suis assez d’accord que lorsque l’on brouille à ce point les radars, voter Macron, revenir à Deniaud, et re-voter pour la candidate Macron, c’est ce que j’appelle brouiller complètement les pistes.
    Faut donc pas s’étonner que les gens soient perturbés à ce point. Concerné par le Chantier, je formule l’hypothése que le message extrêmement positif que le Président est venu apporter lui-même le 31 mai a du jouer beaucoup plus que la campagne de sa candidate locale. Lisant l’édito d’O.F. de ce matin, il faut admettre avec lui, que nous tous, les 24 millions qui ont voté, nous sommes, macronistes ou pas, ( les retraités et les nantis) ceux qui n’ont rien à craindre de la vie, alors que les autres 24 millions soit, doutent de leur avenir, soit sont déjà tellement dans la “m…” qu’ils sont désespérés et ne croient plus en la vertu de n’importe quel vote ! Si les vainqueurs de dimanche prochain n’en tiennent pas compte, ils périront. Michel Rocard, trois mois avant de mourir, m’a écrit dans un courriel : “tu me dis ne rien comprendre à ce qui se passe du côté de Hollande et du P.S., eh bien, moi, Michel Rocard, je n’y comprends rien non plus ! “Alors, que ceux qui se réclament de son héritage intellectuel et politique, ferment leur gueule ! J’aime bien ta citation du “Grand Jean Jaurès”, mais elle est assez difficile à lire et à comprendre ! Bon courage et prends soin de ta petite fille….Je t’embrasse

    Répondre

Laisser un commentaire