Une gauche d’avenir, une députée pour agir


Madame, Monsieur,

Après l’élection présidentielle, nous devons maintenant choisir les députés qui nous représenteront à l’Assemblée nationale pour faire la loi et contrôler l’action du gouvernement. (suite…)

Discours de la cérémonie du 8 mai 2017


Madame la sous-préfète, 

Monsieur le sénateur, 

Madame, Monsieur les conseillers départementaux, 

Mesdames et Messieurs les élus, 

Mesdames et Messieurs les représentants des corps constitués, 

Le capitaine de vaisseau, représentant le délégué militaire départemental de Loire-Atlantique 

Les autorités militaires, 

Mesdames et Messieurs les présidents des associations des anciens combattants, 

Mesdames et Messieurs, 


Chers amis,

Nous sommes réunis aujourd’hui pour commémorer ensemble la fin d’un conflit dévastateur qui plongea l’Europe et le monde entier dans les ténèbres les plus sombres.

Il y a 72 ans jour pour jour, le 8 mai 1945, l’Allemagne nazie capitulait enfin après 6 années de combats et de barbarie, qui coutèrent la vie à près de 50 millions de personnes.

« Certains jours, j’ai rêvé d’une gomme à effacer l’immondice humaine » écrivait Aragon. A défaut d’une tel outil, utilisons l’arme qui est à notre portée : la transmission de la mémoire.

L’Europe avait déjà éprouvé les douleurs de la guerre. Elle fut marquée dans sa chair par l’horreur indicible de l’abject, de la déportation et de l’extermination. Ce sont les millions d’ombres des camps qui disparurent dans la nuit, juifs, tziganes, résistants,  homosexuels… “Ce qui a eu lieu est une abomination qu’aucune prière, aucun pardon, aucune expiation, rien de ce que l’homme a le pouvoir de faire ne pourra jamais réparer. ” témoignait Primo Levi.
(suite…)

Réaction au second tour de l’élection présidentielle


Bonne chance à la France
Une nouvelle fois, la mobilisation du peuple de France dans un front républicain, même affaibli, aura permis d’écarter l’extrême-droite. Emmanuel Macron est ce soir le nouveau président de la République. Je lui adresse mes voeux et je souhaite que les 5 ans qui viennent permette à la France d’avancer et de réduire les fractures qui la traversent. (suite…)

STX : Sans accord garantissant clairement l’avenir des chantiers, la nationalisation temporaire est la meilleure option.


Des informations de presse font aujourd’hui état d’une possible nationalisation temporaire de STX France.

Depuis plusieurs mois, j’ai exprimé, comme beaucoup d’élus et de Nazairiens, certaines exigences indispensables à toute évolution de l’actionnariat des chantiers:

  • pérennité de l’emploi et garanties sur l’emploi local
  • maintien de tous les métiers, ouvriers et cadres, présents à Saint-Nazaire (bureaux d’études, développement commercial…)
  • poursuite de la stratégie de diversification de l’activité vers les énergies de la mer
  • absence de transferts de technologies vers de futurs concurrents potentiels.

À ce jour, après plusieurs mois de négociations, l’absence d’un accord clair sur ces points avec Fincantieri est préoccupante.La France, deuxième puissance maritime mondiale, seul acteur militaire global de l’Union européenne, a besoin de s’assurer de l’avenir de ses chantiers navals, et de préserver ses capacités de recherche et d’innovation.

Nous devons faire un choix sûr. L’avenir de l’industrie navale française mérite mieux que des incertitudes et des paris. Si les échanges avec Fincantieri ne permettent pas de lever ces sérieux doutes, je souhaite que l’Etat engage cette nationalisation temporaire. Elle permettrait ensuite de constituer un actionnariat autour d’un projet industriel solide, durable et offrant toutes les garanties que l’on peut attendre pour l’avenir des chantiers.

Elle serait un choix courageux face à tous les déclinologues prêts à brader notre industrie faute d’une vision exigeante et ambitieuse.

Participez aux ateliers législatifs !


Notre démocratie doit changer et ça commence avant les élections.

Saint-Nazaire
Samedi 25 mars 2017 – 9H30
Agora, 2bis avenue Albert de Mun

La Chapelle-Launay
Jeudi 30 mars – 20H
Salle de la Chesnaie, école publique Jules Verne, rue du Sacré-Coeur 

Les pratiques politiques sont trop souvent éloignées des attentes légitimes des citoyens. Non-cumul des mandats, transparence financière, information, participation citoyenne… Nous voulons construire des engagement démocratiques précis sur ces sujets, en vous associant à l’élaboration d’une charte de mandature qui nous engagera si nous sommes élus.

Après plusieurs semaines d’échanges avec les habitants de la circonscription, Laurianne Deniaud et Frédéric Pilorge vous invitent aux ateliers législatifs destinés à travailler ensemble à cette charte et qui vous présentera les résultats du questionnaire diffusé en porte-à-porte.

Les intox et les mensonges du FN continuent.


Dans la dernière tribune libre des groupes politiques du Saint-Nazaire Magazine, le FN Saint-Nazaire fustige violemment Laurianne Deniaud et prétend que, touchant “5000 euros mensuels” elle serait par nature déconnectée de la vie des femmes qu’elle veut défendre.

Après les affirmations mensongères du FN sur la prétendue utilisation d’un gymnase nazairien pour les sacrifices de l’Aïd (qui conduiront Jean-Claude Blanchard au tribunal), le FN poursuit donc dans cette stratégie du mensonge permanent. (suite…)